• Vente en ligne d'Objets d'Art, de Luxe et de Collection

  • Bienvenue sur le site Lac Paris

La Speedmaster, la montre de l'espace

A l'heure où nous apprenons que la sonde Philae s'est enfin réveillée après 9 longs mois de silence, nous allons vous parler de la seule montre qui a été sur la Lune, la seule montre homologuée par la NASA pour toutes les missions spatiales habitées : la Speedmaster d'Oméga.

La première Oméga Speedmaster date de 1957, l'esthétique de son cadran était alors inspirée des tableaux de bord des voitures italiennes de l'époque, dont la lecture était facilitée par les contrastes noirs et blancs. La Speedmaster doit son nom à son échelle tachymétrique présent sur sa lunette. Elle était équipée d'un mouvement mécanique de calibre 321, également connu sous l'appellation "Lémania 2310".

Au même moment, Oméga lançait également 2 autres montres ayant une esthétique proche et la même technicité : la Seamaster (qui est la déclinaison de sportive, la plongeuse étanche) et la Railmaster (l'antimagnétique).

En 1962, l'astronaute américain Walter Schirra, porta à titre personnel, une Speedmaster produite en 1961 lors du programme Mercury, durant la mission Sigma 7, au cours de laquelle il effectuera 6 orbites autour de la Terre. Au début des années 60, la NASA se mit à la recherche d'une montre chronographe bracelet apte à résister aux conditions spatiales. 10 modèles furent alors sélectionnés et testés. Le cahier des charges de la NASA incluait : l'exposition à des températures extrêmes, au vide, à des taux d'humidités extrêmes, à la corrosion, aux chocs, aux accélérations, à la pression, aux vibrations et au bruit. L'Oméga Speedmaster fut la seule montre qui ait survécu à l'ensemble des tests et fut ainsi homologuée "Flight qualified by NASA for all Manned Space Missions".

Oméga Speedmaster Pré-Moon

A partir de 1965, la Speedmaster fait partie du vol inaugural en tant que chronographe officiel de la NASA, lors de la mission Gemini 3. Le terme "Professional" apparaîtra sur le cadran de ces montres à partir de 1965. En 1968, le calibre 321 est remplacé par un mouvement à plus haute fréquence : le calibre 861, renommé depuis 1861 et toujours utilisé à ce jour.

Le 21 juillet 1969, l'Oméga Speedmaster Professional au poignet de Buzz Aldrin fut la première montre à avoir été portée sur la lune. Pour l'anecdote, Neil Armstrong avait laissé sa Speedmaster dans le module lunaire par sécurité, en remplacement du compteur électronique de bord qui était tombé en panne.

Durant la mission Apollo 13 de 1970, une explosion avait endommagé la principale source d'énergie, obligeant les astronautes à éteindre tous les instruments électriques à l'exception de la radio. Ainsi, le chronométrage de la mise à feu et de l'arrêt des fusées secondaires après 14 sec permettant la correction de la trajectoire du vaisseau et son retour sur Terre reposait uniquement sur la précision des Oméga Speedmaster Professional. En reconnaissance du rôle crucial joué par la Speedmaster Professional dans le sauvetage de l'équipage d'Apollo 13, la NASA honora Oméga d'un Snoopy Award.

Snoopy Award

En 2003, la filiale du Swatch Group célébrait l'événement en sortant une série limitée de la Speedmaster reprenant le logo du Silver Snoopy Award dans un compteur à 9h et sur le fond de la montre. Proposée à 5.441 exemplaires.

Oméga Speedmaster Snoopy Award

Lors du Baselworld 2015, Oméga présenta de nouvelles déclinaisons de la Speedmaster : Un modèle en céramique noire ou blanche :

Omega Speedmaster Céramique blanche Et une réédition du modèle Snoopy : Omega Speedmaster Snoopy 2015

Si vous rêver d'acquérir un modèle authentique et ancien, retrouvez sur www.lacparis.com à la rubrique "Achat Immédiat", une Oméga Speedmaster Professional datée de 1967, en parfait état de marche, dotée d'un calibre 321 :

By Elodie Froger
← Article précèdent Article suivant →